top of page

Février 2023

Un désarmement et du yoga pour réveiller son corps

Un mois que l'année a commencé. Je n'aime pas particulièrement ce passage; j'oublie toujours de souhaiter la bonne année, et je trouve sur-coté le soir du 31 décembre. Outre le fait que c'est l'anniversaire de ma petite sœur (qui a d'ailleurs sorti un nouveau morceau qui s'appelle Bye Bye), je n'y accorde pas beaucoup d'importance. Je sais d'avance que je ne vais pas me réveiller le lendemain dans une autre dimension. Ce que j'aime, ce sont les jours qui suivent. Ceux où je décroche les décorations de Noël, où je commence un nouveau carnet, où je prépare une galette des rois. Ces jours où je sens déjà la lumière revenir, les jours se rallonger, et la joie de voir à l'horizon l'arrivée du printemps. Alors Bye Bye 2023 !

Et bonne année quand même ❤️

EB0C0E51-9C01-4B0E-B8E1-A49C282400FF_1_105_c.jpeg
external-file_edited.jpg

Difficile de commencer l'année en passant à côté des déclarations ministérielles et présidentielles des dernières semaines. Il y a des jours où j'hésite entre rire et pleurer de tout ce que j'entends. Difficile de passer à côté de l'injonction à enfanter d'Emmanuel Macron, ce "réarmement démographique" qui a choqué, à juste titre, beaucoup de monde. A-t-on besoin de rappeler que la parentalité est un droit et non un devoir ? Absolument personne ne doit nous inciter à concevoir un enfant. Je trouve cela scandaleux venant de la part d'un gouvernement qui néglige depuis tant d'années les services publics, dont les maternités, les hôpitaux, l'école, etc. Il est temps de prendre ses responsabilités et de se questionner sur la véritable raison qui pousse les gens à faire moins d'enfants. Renée Greusard, journaliste et autrice de "Choisir d'être mère", a si bien déclaré :

 

"Nos utérus ne sont pas au service de la nation, c'est la nation qui devrait être au service de nos utérus. »

 

Cette politique nataliste, que l'on retrouve dans les partis d'extrême droite, considère le ventre des femmes comme le bien commun de l'humanité. Respectez les femmes et leurs choix si vous attendez d'elles qu'elles continuent à faire des enfants.

D79F5B95-3D1F-4B1C-B81B-39657CF66A98_1_102_o.jpeg
551EFB54-7EBE-401E-9322-22046F417562_1_201_a.jpeg
5CB7DDF2-761F-455F-94D4-DE4BE8604E30_1_201_a.jpeg
D9D60435-1515-4FE9-9972-362425F7E93C_1_201_a.jpeg

L'arrivée du mois de février m'a donné un nouvel élan, celui de retrouver de la mobilité dans mon corps. Après une année 2023 entre grossesse et déménagement, je reprends du temps pour pratiquer le yoga que j'aime, à ma façon, à mon rythme. Longtemps, je me suis empêché de pratiquer spontanément car pour être très honnête, j'avais la flemme de sortir mon tapis, la flemme de me changer. J'attendais toujours le moment où j'allais enfin être seule, où j'allais pouvoir me mettre "en condition" pour profiter pleinement de ma pratique. Aujourd'hui, notamment avec deux enfants, j'ai compris qu'il ne fallait pas que je sois trop perfectionniste dans ma pratique. Donc pas de panique si on pratique en jean ...

Capture d’écran 2024-02-02 à 10.55.07.png

Dans cet élan, j'ai proposé de créer un groupe pour un cours en ligne régulier. L'idée étant de trouver d'une semaine à l'autre le créneau qui correspondrait au plus grand nombre. Le premier cours en ligne aura donc lieu le lundi 12 février à 11h, et il est encore temps de se joindre à nous !

C'est un cours de yoga Kundalini, d'une heure, ouvert à tous pour le prix de 10€. Si ce créneau ne vous convient pas mais que vous êtes intéressé par les prochains cours, faites-moi signe, je vous partagerai les informations ! Je me réjouis de partager cette pratique en groupe malgré la distance.

CF877D50-917B-41B1-A8FE-EC63E8A4E38F_1_105_c.jpeg
external-file_edited.jpg

Je vous souhaite de la douceur et du mouvement, de la joie et de la révolte ⚡️

 

A bientôt

 

Emma 🐝

bottom of page